Télécharger nos différentes publications à votre disposition

Écologie Urbaine

Liste des documents

G_2017-09-28 - N00 - Les travaux de la Commission Écologie Urbaine de l’UCIL.
Objet de la commission,
Organisation de la commission,
Sujets traités par la Commission Écologie de l’UCIL,
Remarques écologiques sur le PDU,
L’énergie écologique, la loi sur la transition énergétique, la COP 21,
Connaissance des oiseaux,
Repenser les Déplacements Urbains,
Réduire la pollution urbaine,
Lutter contre l’ambroisie.
 
D_2021-06-17 Propositions pour la révision 3 du Plan de Protection de l'Atmosphère

La pollution provoque 2.000 décès prématurés en Métropole. Les objectifs des 2 versions précédentes du PPA n'ont pas empêché la pollution à Lyon-Villeurbanne de diminuer 6 fois moins que les émissions du parc de voiture, alors que la circulation a baissé. Ces émissions baissent grâce au respect de normes EURO de plus en plus sévères. Le document propose un changement de paradigme dans les prescriptions, afin que même à circulation constante, la pollution baisse au moins autant (et même bien plus) que les émissions de polluants du parc de voitures. 

D_2021-05-18 Quels véhicules électriques, à hydrogène ou à batteries remplaceront les véhicules thermiques ?

Le remplacement des véhicules thermiques devient indispensable pour éviter la pollution et surtout les émissions de CO2. Ils recoureront à l'énergie stockée dans le véhicule, soit en batteries, soit sous forme chimique d'hydrogène notamment. Les 2 solutions ont des avantages, mais aussi des limites comparées aux carburants classiques. La comparaison des coûts, qui deviendront progressivement plus abordables sera étudiée prochainement. 

D_2021-05-15_Le tram léger suspendu ou SUPRAWAYS

L'encombrement des artères urbaines conduira inévitablement à opter pour des transports suspendus, plus économiques que le tram, afin d'éviter les encombrements en libérant de l'espace au sol. Le SUPRAWAYS est une version française et même rhodanienne de ce mode de transport intelligent, sans attente en station, extrêmement rapide, très capacitif, plutôt silencieux relativement meilleur marché à la fois en investissement et au km-voyageur. Il ne reste qu'à l'essayer pour les transports circulaires lyonnais, pour lesquels il serait parfaitement adapté.

D_2021-04-20 L'épuisement des combustibles et la limite des émissions de gaz carbonique.

Les combustibles utilisés comme source d'énergie ont tous une durée de vie limitée. Il existe aussi une limite aux émissions acceptables de gaz carbonique. Quelle stratégie énergétique permettrait de s'affranchir de ces 2 limites ?

D_2021-03-16_L'épuisement des métaux

Compte tenu des réserves identifiées, les délais d'épuisement de la plupart des métaux indispensable ou courants sont de quelques dizaines d'années. C'est donc un problème très préoccupant qui devrait nous conduire à imaginer des fabrications plus durables et des processus de recyclage généralisés à tous les niveaux, des fabricants aux consommateurs. Mais ensuite, quel mode et niveau de vie nous restera-t-il ?

D_2021-01-16 Que penser de l'extension prochaine de la ZFE ?

La Métropole prévoit de voter en Mars 2021 l'extension de la ZFE à tous véhicules (plus seulement professionnels), de vignette <2 (et non <3) étendue aux communes volontaires. La pollution urbaine baisse déjà, grâce aux contraintes de la nome Euro sur les moteurs (même sans ZFE). La conversion à l'électrique double les émissions de CO2. En effet, l'excédent d'électicité est produit depuis 2020, par des centrales à gaz ou à charbon. L'alternative d'extension des transports collectifs et des parcs relais pour 170.000 navetteurs coûterait 10 milliards d'Euros. Inimaginable sauf par un étalement sur 60 ans. Le coût caché de la ZFE s'élèvera à 3,5 à 5 milliards d'Euro sur 5 ans.
L'extension de la ZFE est-elle une vraie bonne idée ?

D_2020-12-24_Arbres_Erables_MaladieDeLaSuie

Du fait du réchauffement climatique, les érables de Ste Foy sont atteint de la malade de la suie et devront être coupés et évacués au plus tôt.

D_2020-12-16_Economie et écologie

L'écologie nécessite des choix économiques entre une régression inacceptable, car insoutenable, un développement durable utopique ou une mutation heureuse. Or, nos ressources naturelles, économiques et financières seront de plus en plus limitées. Les contraintes  techniques et les naturelles sont plus fortes qu'on nous le dit. Une mutation heureuse implique un changement de paradigme rarement évoqué, dans les choix d'investissement qui doivent être plus pertinents. Les investissements énergétiques devront se faire vers des sources inépuisables d'énergie maîtrisable et n'émettant pas de CO2. Nos choix manufacturiers devront viser une utilisation parcimonieuse des matières premières. Ce sont les conditions nécessaires pour faire perdurer plus longtemps notre civilisation.

D_2020-01-16 Lutter contre le pollution lyonnaise Chapitre 1 à 5
Présente : 
les divers polluants et leur nocivité,
leur évaluation par ATMO-AuRA et les seuils critiques,
leurs niveaux comparés à celui d'une vingtaine d'autres métropoles européennes,
les sources et les causes de cette pollution,
l'effet sur les niveaux de pollution des normes Euro.
 
Ce document sera progressivement complété par :
les solutions concrètes pour réduire le niveau de pollution,
les mesures préconisées par les plans et l'analyse de leurs éfficacités.
D_2020-01-14_Les risques pour la Biodiversité en Métropole

Rappelle la biodiversité dans la Métropole Lyonnaise,
indique la disparition d'espèces et la diminution inquiétante du nombre d'individus de certaines
et recense les nombreux risques pour la biodiversité.

Auteur : Dominique Tissier

D_2019-12_CO2 Les carburants alternatifs et écologiques

Divers carburants renouvelables et sobres en émission de CO2 sont ou pourraient être des alternatives aux carburants fossiles.

Une source est de l'électricité potentiellement excédentaire ou produite moyennant peu d’émission de CO2. Dans ce cas, les carburants (hydrogène, méthane et méthanol) sont une solution de stockage d’énergie à plus long terme que les batteries, pour la mettre à disposition de la mobilité, grâce à ses commodités de stockage, comme la légèreté. Comparée au stockage par batterie, le stockage d’énergie sous forme de carburant souffre d’une perte de rendement et d’un coût élevé des piles à combustible. Des progrès de piles à combustibles sont vraisemblables, mais probable d’ici quelque décennies.

Une autre source de carburants obtenus par méthanisation ou fermentation, est l’agriculture, soit par valorisation des déchets, soit par exploitation de terres non boisées. Mais cette solution intéressante sera limitée par la superficie des terres qu’il sera possible de consacrer à cette production.

La production de certains carburants est intéressante comme l’un des rares solutions pour absorber du CO2 industriel, grâce au potentiel chimique de l’hydrogène.

 
Ils nous font confiance

Nos Partenaires

Nos Partenaires techniques